Cristal Money prend sa revanche

Premier groupe 2 pour la génération des « C », le prix Emmanuel Margouty est revenu à Cristal Money, frère utérin de Return Money.

Hippodrome-de-meslay-du-Maine-course-de-trot-attele_slide

On prend les mêmes et on recommence avec les deux premiers du prix Ourasi aux deux premières places mais on change cette fois l’ordre car Cristal Money a cette fois eu le dernier mot face au pensionnaire de Philippe Allaire Célébrissime. Défendant comme sa championne de sœur l’entrainement de Thierry Duvaldestin, Cristal Money n’a pourtant pas eu le parcours idéal, dévalant la descente à vive allures pour tenter de subtiliser la première place à Cahal des Rioults.

Peine perdue, celui-ci a tenu bon et Thierry Duvaldestin a dû se résoudre à reprendre pour s’installer en troisième position. Ce n’était toutefois que partie remise et Cristal Money est revenu à l’assaut dans la ligne d’arrivée et a pris d’autant plus facilement le meilleur sur Cahal des Rioults que celui-ci a commis la faute alors qu’il tentait de garder le meilleur. Un court instant hésitant dans les premiers mètres de course puis bien placé dans le dos du futur lauréat dans la deuxième moitié du parcours, Célébrissime n’aura pas été en mesure d’inquiéter Cristal Money mais prend une nette deuxième place devant Coquin Pébé et Canari Match.

Vittel de Brévol de retour au trot monté

Vainqueur du prix de Normandie dès sa deuxième tentative dans la discipline, Vittel de Brévol effectuera sa première sortie au monté dans ce meeting d’hiver à l’occasion ce vendredi du prix Sans Dire Oui.

img-2174

Restant sur deux disqualifications à l’attelé dont en dernier lieu dans le prix Doynel de Saint-Quentin, fautif alors qu’il tentait de résister à l’offensive de Vabellino, le champion de Sébastien Ernault va ainsi tenter de renouer avec les bonnes performances au profit de cet engagement de choix dans une course fermée pour son retour sous la selle. Pas de Vision Intense donc au départ pour tenter de lui barrer le chemin de la victoire mais tout de même Viva Forest, venant de remporter son groupe 2 à l’occasion du prix Joseph Laffosse, ainsi que des nouveaux venus dans la discipline à l’image de Vive Majyc et Vive Daidou. Ouvert aux trotteurs européens, ce groupe 3 sera l’occasion pour On Broadway de faire ses débuts en France pour l’entrainement de Lufti Kolgjini qui a fait appel au service de Camille Levesque et sera accompagné de son compagnon de box Barracuda River, évoluant lui en France depuis le début de l’automne.

Parmi les autres visiteurs présents, à souligner les débuts sous la selle de Increased Workload, quatrième du Championnat Européen des 5 ans de Support Justice et associé pour l’occasion à l’expérimenté Philippe Maaschaele

Les partants du prix Sans Dire Oui :

1.On Broadway – C. Levesque
2.Palomar L.B. – E. Allaire
3.Barracuda River – A. Lamy
4.Plutonio – P.E. Mary
5.Ukerlza du Benjo – M. Mottier
6.Uppercut Orange – J.L.Cl. Dersoir
7.Vic du Boisnant – D. Bonne
8.Utopie Impériale – N. Henry
9.Véloce du Banney – Y. Lebourgeois
10.Viva Forest – F. Nivard
11.Vive Majyc – E. Raffin
12.Ulgarasan – A. Barrier
13.Ursula Speed – F. Gence
14.Increased Workload – Ph. Maaschaele
15.Vittel de Brévol – D. Thomain
16.Uppercut du Houlet – M. Daougabel
17.Unikaranes – A. Abrivard
18.Vive Daidou – A. Wiels

Ready Cash, vainqueur français du Prix d’Amérique, double tenant du titre, la revanche en 2015

Dans le monde du turf, Ready Cash est devenu une véritable légende. Ce cheval collectionne les victoires, depuis de nombreuses années déjà. Son palmarès compte une bonne quarantaine de victoires, pour 69 courses. La dernière en date qui confirme son sacre, est son titre de vainqueur du Prix d’Amérique. Il compte revenir en 2015, pour reprendre le titre au suédois Maharajah.

ready-cash-1024x682

Le Prix d’Amérique est une compétition mondiale, où se retrouvent les meilleurs trotteurs pour s’affronter. Créée en 1920, c’est le symbole du soutien américain durant la Première Guerre mondiale. De nombreux champions se succèdent à la première place depuis quelques années déjà, mais Ready Cash semble êtredéterminé à faire parler à nouveau de lui. Le staff de l’étalon français, annonce son grand retour pour le compte de l’édition de 2015.

Les amateurs de courses hippiques, se frottent déjà les mains en attendant cette grande course qui s’annonce, très prometteuse. Quand on se rappelle que Ready Cash a manqué de très peu sa troisième victoire consécutive en 2013, se contentant juste de la deuxième place, les pronostics sont à l’heure actuelle très serrés.

Quoi qu’il en soit, la course du Prix d’Amérique est vivement attendue par les amateurs. Les paris sont déjà ouverts, et les tendances sont plutôt au beau fixe. Ready Cash nous donnera t’il cette année, ce titre de vainqueur du Prix d’Amérique ?

Suspense…

Les types d’épreuves dans la course hippique

La course hippique comprend différents types d’épreuves à savoir la course de galop et la course de trot. Si le but de chaque épreuve est de finir premier au poteau, les règles sont toutefois différentes. Il  est ainsi indispensable de les connaître pour mieux faire son pronostic. Voici tout ce qu’il faut savoir autour de ces deux types de course.

dyga035514_002bis1

La course de galop

Comme son nom l’indique, la course de galop est une course durant laquelle les chevaux doivent courir en galopant. L’objectif de cette discipline est de finir premier à l’arrivée. Elle est courue le plus souvent sur une distance entre 1 600 et 2 400 mètres. Cette discipline se caractérise par l’octroi de handicap sous forme de poids pour le cheval qui a gagné la dernière course. Le poids varie entre 51kg et 65kg selle comprise. Le handicap est un système utilisé pour permettre à chaque cheval de se mettre au même niveau. Pour n’en citer que quelques-uns, le fameux Qatar Prix de l’Arc de Triomphe est une course de galop très connue à travers le monde.

La course de trot attelé

La course de trot attelé est une discipline durant laquelle le cheval doit courir au trot jusqu’à la fin de la course. Le nom respect de cette règle conduit à la disqualification du cheval durant la course. Celui-ci doit pour cela conserver la même allure pour pouvoir rester dans la compétition. Certains juges se montrent cependant, plus cléments, en accordant jusqu’à 200 mètres au départ pour avantager tous les concurrents. Cette discipline se caractérise par l’utilisation de sulky, un attelage léger sur lequel doit se tenir le jockey pour guider son cheval jusqu’au poteau. Etant donné que le sulky ne comporte aucun fond, le driver doit poser ses pieds à un emplacement spécialement conçu à cet effet sur les brancards. Ce type de course est proposée quotidiennement par un certain nombre d’épreuve. Le turfiste peut à ce moment-là choisir la course qu’il lui parait plus facile pour trouver la combinaison gagnante.

 

Bien choisir son trotteur français

Les trotteurs ne sont autres que les chevaux de course. Avec les courses hippiques, il est tout à fait capital de choisir son cheval de course ou son trotteur. C’est tout de même la base de toute course hippique. Le cheval est le centre d’intérêt de tout pari hippique, c’est pourquoi il faut le connaitre, comme on le dit souvent « sur les bouts des doigts ». Ainsi, chaque parieur présente sa manière de pronostiquer et de parier. Cependant, tous les pronostics ainsi les études tournent autour du cheval. Sa performance, sa côte, son âge, ses victoires, son classement dans les courses réalisées et autres sont autant d’indicateurs de choix d’un trotteur.

trotteur

Comment reconnaitre un trotteur français ?

Il est important de noter que le trotteur français ne présente pas de standard. Il faut ainsi retrouver quelques des signes particuliers chez chaque sujet de la race. Les trotteurs français sont reconnaissables par sa taille et sa posture. Le cheval fait près de 1,60 mètre et présente une épaule peu inclinée. Aussi, le trotteur français se distingue par sa poitrine très ouverte, sa tête rectiligne ou busquée et également par les longues jambes. Aussi le cheval est, plus généralement de robe alezane ou baie.

Les traits caractéristiques

Les trotteurs français sont originalement volontaires, courageux et également très généreux dans l’effort. Un peu plus calme qu’un pur-sang, il est très sociable. Cependant, le trotteur français est le meilleur en termes de course de trot monté ou attelé. À trois ans, il entame sa carrière et est adulte à 5 ans. En termes de jeu, le trotteur français se montre tout à fait remarquable en concours de cross et de saut d’obstacles. En ayant pris conscience de ces aspects caractéristiques du trotteur français, il est plus facile de parier pour des courses d’obstacles.

Méthodes et techniques en trot

Il est toujours difficile de savoir si un cheval présente les meilleures chances de gagner une course de trot. Cependant, pour équilibrer les chances, le PMU privilégie souvent les chevaux qui ont le moins gagné selon un expert trot. Par exemple, une allocation de la dernière course du cheval était de 80 000 euros et qu’il se retrouve ensuite dans une course à 50 000 euros, il est clair qu’il va affronter des chevaux de valeur inférieure. Ainsi, cheval aura les meilleures chances de gagner. Par contre, si dans sa dernière course il disposait d’un avantage, un rendement de distance ou un handicap lui est imposé, comme un recul de 25 mètres. Ainsi, il pourrait bien retomber dans la moyenne et même pire encore. Ce système de recul est propre aux courses de trot.

trotteur 2

Quelques critères pour connaitre le futur gagnant au trot

D’après les propos d’un expert trot, il est plus sûr de jouer sur un cheval qui présente certaines conditions, en prenant comme référence la dernière course. Il s’agit en l’occurrence de sa côte qui ne doit pas excéder 4/1. Aussi, il faut choisir le cheval qui, lors de sa dernière course, a fini dans les trois premiers et que cette dernière course ne doit pas dater au-delà de 15 jours. Il faut également que l’allocation de sa précédente course soit égale ou supérieure à l’allocation de la course à venir et également, sa dernière course a eu lieu sur le même hippodrome que la course de la journée.

D’un point de vue statistique, il a été prouvé que déferrer un cheval en trot améliore considérablement les performances du cheval durant la course. Cependant, un déferrage régulier pourrait bien user les pieds du cheval. En ayant pris connaissance de ces précieuses méthodes et techniques, tout parieur peut maintenant devenir un expert trot.